dvd_plaidoyer_pour_liberte_spirituelle

En ce moment pour mes études je fais des recherches entre autres sur la notion de secte et de liberté religieuse. C’est comme ça que je suis tombée sur ce site : http://www.sectes-infos.net/ qui a l'air très bien fait et assez sérieux. Il s'agit du site du CICNS : Centre d'Information et de Conseil des Nouvelles Spiritualités.

Ils proposent de la documentation sur le site et également de nombreuses vidéos, des entretiens avec des chercheurs, des intellectuels, des sociologues (histoire de nuancer le débat pro/anti-secte) disponibles ici : http://www.sectes-infos.net/Video.htm. Toutes les vidéos sont disponibles aussi sur dailymotion : http://www.dailymotion.com/cicns9 j'ai pas encore eu le temps de tout regarder, mais j'ai regardé celle là et c'est vraiment super bien fait, très sérieux, très fouillé.

Le film commence par une analyse de la notion de secte. Qu'est ce qu'une secte? A partir de quand un groupe religieux devient-il une secte? Est ce que la notion même de secte est un concept pertinent? A vrai dire je m’étais jamais vraiment poser la question jusque là mais en regardant ce docu je me suis vite rendu compte qu'en France la notion de secte n'a pas le même sens qu'ailleurs et que l'amalgame est très vite fait entre groupe spirituel et secte. Pourtant ce n’est pas anodin de qualifier un groupe de secte car c’est un terme très connoté négativement et dans la tête des gens (moi la première) un groupe qualifié de secte est tout de suite réduit aux dérives sectaires potentielles (escroquerie, gourous qui profitent de la fragilité de personne en détresse, abus sexuels sous prétexte d’ouverture sexuelle, endoctrinement d'enfants coupés du monde, qu’on fait mourir de faim, maltraitances) pourtant il faut savoir qu’on a pas de statistiques exactes sur le taux de délinquance lié à des groupes religieux (en tout cas les chiffres qu’on a montre que c’est un phénomène quasi inexistant et qui ne reflète en rien l'ensemble du phénomène religieux - au même titre que la pédophilie chez les prêtres - et les quelques dizaines de dérives sont la plupart du temps lié à une seule personne et n’engage absolument pas le groupe dans son entier, sa philosophie. Le groupe n’est pas dangereux en soi). Tout le monde est d'accord pour admettre le fait qu’un groupe religieux dit « sectaire » peut connaitre en effet des dérives mais pas plus que n’importe quel groupe humain (politique, associatif, cercle familial, couple, amis). Tout ça est assez bien démontré dans la partie 2 du documentaire

J’ai toujours ressenti qu’en France on avait un vrai problème avec ça mais je pensais pas que c’était à ce point. Je me suis rendue compte que moi-même je suis conditionnée malgré moi. Si on me dit que tel groupe est une secte, je vais avoir un a priori négatif et je vais pas forcément chercher à me renseigner avant de juger. C’est bien dommage. En tout cas j’ai pris conscience de beaucoup de choses en regardant ce film et je n’emploierai plus jamais le mot secte pour désigner un groupe et je lui préférerai le mot « groupe spirituel » ou encore « minorité religieuse ».

Je vous fais un petit résumé de ce que j’en ai retenu de ces 2h de docu :

ANNEES 1950-60-70 : LES DEBUT DU RENOUVEAU SPIRITUEL : DE DOUX DINGUES INNOFENSIFS

faite_l_amour_pas_les_magazin__fee_bicro_make_love_not_war

Années 1950-60-70 : face à une société de plus en plus dominée par le matérialisme, la productivité, le scientisme, de plus en plus de personnes sont à la recherche d’un renouveau spirituel que les religions traditionnelles (chrétienne par exemple) n’offrent plus. Des multitudes de groupes religieux et spirituels voient le jour (courant new âge, influence des philosophies orientales etc.). Pendant 30 ans, ces groupes seront vus par les politiques et les médias comme de « doux dingues » un peu bizarres mais inoffensifs, à surveiller du coin de l’œil mais pas bien dangereux.

new_age

1978 : LE DEBUT DE L’AMALGAME SECTE ATTENTION DANGER

il y a un basculement avec l’affaire du massacre a Jonestown http://fr.wikipedia.org/wiki/Temple_du_Peuple , on retrouve les cadavres de 914 personnes y compris enfants, que l’état fait passer pour des suicides collectifs à caractère religieux mais on saura plus tard que le FBI a menti. Peu importe, cela s’avère être une aubaine pour certains qui voient d’un mauvais œil tous ces marginaux mystiques. Des associations se mettent en place, essentiellement des parents mécontents que leurs enfants quittent le droit chemin et rejettent les traditions qu’ils souhaitent leur inculquer pour suivre ces mouvements spirituels (souvent des groupes qui proposent des modes de vie alternatifs, rejettent la société de consommation et remettent en question le dogme chrétien etc.). Quelque part ils sont subversifs et si on y prend pas garde pourraient devenir un danger pour la société traditionnelle qui a fait son temps et est entrain de décliner (finalement ce ne sont pas les sectes qui auront raison d’elle mais le néo-libéralisme !)

DEPROGRAMMATION ET LAVAGE DE CERVEAU

C’est le début des mouvements antisecte, mais aussi de la déprogrammation, c'est-à-dire qu’on kidnappe des membres de ces sectes, on les séquestre, on leur répète pendant des jours que leur secte c’est de la connerie et on les relâche une fois qu’ils décident de quitter la secte (voir un film sur le sujet holy smoke).

holy_smoke_affiche_film

Ces personnes pensent que les membres de sectes ont subi un lavage de cerveau de la part de gourou manipulateur. Il faut savoir que le lavage de cerveau est un concept inventé par la CIA pendant la guerre froide pour expliquer comment on devient communiste ! En gros pour l’état américain, fer de lance de la société de consommation et du profit, il est impensable qu’un individu sain d’esprit puisse adhérer à un mode de vie alternatif (communisme, minorité spirituelle) et c’est forcément que la personne a subi un lavage de cerveau.

lavage_de_cerveaulavage_de_cerveau_2

Au vu des nombreuses dérives du mouvement antisecte (condamnations pour séquestration, violences, enlèvement) la déprogrammation et même la théorie du lavage de cerveau sera abandonnée des les années 1990. Aux Etats-Unis, la plus grande association antisecte http://fr.wikipedia.org/wiki/Cult_Awareness_Network se décrédibilise ainsi et la lutte antisecte perd de sa virulence. Mais en France c’est l’inverse, le mouvement semble s’intensifier, encouragé par l’état (même si je vous rassure la déprogrammation est aussi condamnée)

LE CAS PARTICULIER DE LA FRANCE

En France dès le début les associations antisecte auront le soutien de l’état, elles sont d’ailleurs subventionnée dès 1977 (ADFI, future UNADFI) donc payée par l’argent du contribuable et des commissions parlementaires sont réalisées sans aucune rigueur scientifique et de manière peu démocratique (basée sur des témoignages anonyme s’apparentant à de la délation contre certains groupes, en général des anciens membres aigris). Pourtant c’est sur ces commissions parlementaires que se basent la politique française à l’égard des sectes (ou comment on diffame purement et simplement certains groupes spirituels, en dressant des listes de groupe religieux considérés comme des « sectes », comment, lorsque ces groupes cherchent à obtenir un permis de construire ou diverses aides, un élu local va consulter cette liste et leur mettre des bâtons dans les roues de peur de voir prospérer une secte dangereuse sur sa commune. Il s’agit d’une politique de stigmatisation visant à amalgamer groupe spirituel et secte tout en sachant que le mot secte renvoie aux dérives sectaires (escrocs, pédophiles etc.)

unadfi_secte

EPILOGUE

Il faut bien comprendre une chose c’est que si vous faites parti d’un groupe religieux qui prône la décroissance, l’anti-consumérisme et autres lubies aux yeux du commun des mortels qui ne se pose jamais de questions et que par exemple vous ne consommez plus que des légumes que vous cultivez dans votre potager, même si vous ne faîtes de mal à personnes a priori (au pire vous vous faites du mal à vous-même si éventuellement vous vous isolez socialement ou que vous souffrez de carences nutritives mais objectivement c’est pas pire que de vous gavez de mc do, de passer votre temps à vous bourrez la gueule en boîte de nuit, bref en gros d’être intoxiqué par la société de consommation, c’est un choix que vous avez fait et vous pouvez être très heureux comme ça. Pourquoi stigmatiser des gens qui ne donnent pas de viande à leurs enfants tout en ne disant rien à ceux qui gavent leur gamin de mc do ?) mais en agissant ainsi vous êtes potentiellement dangereux pour l’état qui vous voit comme un rebelle. Vous êtes « le changement que vous voulez voir dans le monde » comme direz Gandhi. Vous rejetez la société de consommation, vous en avez marre d’enrichir les fast-food, les supermarchés, les industriels qui font des profits et exploitent les travailleurs. Si tout le monde faisait comme vous le système s’écroule. Je caricature un peu et ce n’est pas dit clairement dans le film mais moi c’est comme ça que je vois les choses.

amalgame

Sous des abords bien pensant « les sectes c’est pas bien faut lutter contre pour défendre vos pauvres enfants qui risquent de se faire embrigader par des pédophiles escrocs manipulateurs » l’état cherche surtout à limiter la marge de manœuvre de ces groupes qui, bien que pacifistes pour la plupart, tiennent un discours implicitement contestataire en proposant un mode de vie alternatif au système normé, et donc potentiellement subversif. Résultat, les gens qui assument leurs choix de vie alternatifs se font emmerder et ceux qui ressentent des élans spirituels hésitent à s’engager plus avant de peur d’être isolé socialement. Je réalise que moi-même j’en souffre au quotidien quelque part. Je sais que quand j’ai commencé à sérieusement cumuler certains comportements (végétarisme, manger bio, que j’ai commencé à m’intéresser aux religions, à la spiritualité, aux médecines douces etc.) ma mère a flippé, elle pensait que je faisais partie d’une secte. Les gens quand je leur en parle ils me regardent bizarrement et je sens vite qu’on va pas être dans le même trip. Enfin bon au moins je fais vite le tri dans mes relations comme ça (attention je dis pas que je me coupe du monde, mais je vois très vite avec qui je vais pouvoir approfondir des relations et avec qui je resterais dans le superficiel) mais je comprends que certains puissent hésiter à s’engager dans ce mode de vie qui pourtant serait plus en accord avec leurs valeurs profondes.

lavage_de_cerveau_t_l_ laicite_religon